Pays:

Bahamas

Présentation générale:

Née en 1953, Marion Bethel est Bahaméenne et vit à Nassau. Elle est poétesse, nouvelliste et essayiste. Elle a étudié le Droit à l’Université de Cambridge et exerce le métier d’avocat depuis 1986. Ses écrits apparaissent dans bon nombre de revues et anthologies comme Callaloo, The Massachusets Review, BIM, MaComere, The Caribbean Writer, Moving Beyond Boundaries…ou encore Junction et Lignum Vitae (respectivement anthologie et revue des écrivains des Bahamas). Marion Bethel a participé à plusieurs évènements internationaux comme celui de la Conférence des Caribbean Women Writers and Scholars en Floride, au Salon International du Livre de Floride, au Caribbean Writers Series de l’Université de Duke (Caroline du Nord), au Festival International de Poésie de Medellin (Colombie). En 2005, elle assiste à l’atelier a Retreat for African American poets tenu à l’Université de Pittsburgh. En 2006, elle est mise à l’honneur au International Writers Workshop du Hong Kong Baptist University. En 2007, elle est invitée au Salon International du Livre de Saint-Martin par les Editions Nehesi. En 2008, le 4ème Festival International de la Poésie à Granada (Nicaragua) lui propose de présenter son œuvre. L’auteure a justement eu l’occasion d’être récompensée à maintes fois pour son travail. Elle est entre autres récipiendaire d’une bourse James Michener provenant des Caribbean Writers Summer Institute de l’Université de Miami. Marion Bethel est sans conteste la représentante pour la poésie des Bahamas. Son dernier recueil Bougainvillea Ringplay (2009) marqué d’une grande maîtrise de la syntaxe, reflète totalement la sensualité qu’offrent les caractéristiques de sa terre natale. Par ailleurs Marion Bethel est la réalisatrice d’un documentaire sur le mouvement des femmes bahaméennes pour le droit de vote entre 1948 et 1962. Aujourd’hui, elle travaille à la publication d’un troisième recueil de poésie et d’un roman.

Bibliographie sélective

  • Bougainvillea Ringplay. Peepal Tree Press, 2009.
  • Guanahani, My Love. House of Nehesi Publishers, 2009 (ré-édition).

Prix et distinctions

1997 : Lauréate du Alice Proskauer Poetry Fellow de l’Université de Harvard

1991 : Prix Casa de Las Americas pour son recueil de poésie Guanahani, My Love

@La Médiathèque Caraïbe

joomla template