Pays:

Guadeloupe

Présentation générale:

Mirna Bolus est née le 2 septembre 1978 aux Abymes (Guadeloupe). Après une scolarité suivie en Guadeloupe, elle s’oriente vers des études supérieures d’anglais à la Martinique. Elle s’est finalement engagée à l’issue de ce premier cursus dans la recherche en langue et culture régionales. La jeune universitaire a ainsi réalisé plusieurs travaux sur l’enseignement du créole et sa place dans le système éducatif français avant de soutenir en 2009 une thèse de doctorat sous la direction du professeur Jean Bernabé sur L’enseignement du créole en Guadeloupe : un regard sur les pratiques, les objectifs et les outils pédagogiques à l’école primaire. Mirna Bolus vit aujourd’hui en Guadeloupe. Titulaire du CAPES créole, elle consacre aussi une large part de son temps à l’enseignement. Elle exerce au lycée des Droits de l’Homme de Petit-Bourg et à l’École Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE ex IUFM). Sensibilisée au manque de ressources pédagogiques pour l’enseignement du créole elle a réalisé avec d’autres collègues un recueil de textes « Soley ho » un outil pédagogique en deux volumes de grande qualité à destination des enseignants de langue et culture régionales. Son goût pour le théâtre l’a conduite à faire une expérience dans une pièce radiophonique « Ti doudou a manman » réalisée par le metteur en scène José Jernidier. L’engagement militant de Mirna Bolus en faveur de la langue et de la culture créoles a trouvé un prolongement naturel dans l’expérience de création du jardin d’enfants « Ti filawo ». Cette structure dont elle assure la présidence, a vocation à se substituer à l’école maternelle pour préparer autrement les enfants à partir de l’âge de 2 ans 1/2 à l’entrée à l’école primaire obligatoire.

Bibliographie sélective

Travaux universitaires

  • L’enseignement du créole en Guadeloupe : un regard sur les pratiques, les objectifs et les outils pédagogiques à l’école primaire. Thèse de doctorat cultures et langues régionales créole, 2009
  • Le créole à l’école : Motivations, pratiques et perceptions des enseignants et des élèves en Martinique, Université des Antilles et de la Guyane, Faculté des Lettres et Sciences Humaines. Mémoire de DEA Caraïbe, Amériques Latine et du Nord, filière Sciences du Langage et de la Communication, option Langues et Cultures Régionales-créole, 105 p, 2002
  • « Le créole à l’école : mise en place et état des lieux en Guadeloupe » : Colloque Bilinguisme et interculturalité à Mayotte : compte rendu du Mardi 21 mars 2006

Ouvrage collectif

  • Soleil ho. teks é dokiman pou kréol an lékol la dépi kouwmwayen jis tewminal. Goubeyre : Éditions Nestor, 2010. Equipe de coordination : Mirna BOLUS, Murielle CLODINE-FLORENT, Gaston NICOLAS et Alain RUTIL.
  • Les 10 thématiques du premier tome : Lang kréyòl la ; Listwa a péyi an nou ; Karayib-la (Listwa a Karaib-la ; Nwèl an Karayib-la ; kannaval an Karayib-la ; Kont é fab an Karayibla) ; Idantité an nou ; Jan moun ka rété ; Jan nou yé ; Vivasyon an nou ; Kawayans é kawayandiz ; Mizik, chanté, dansé ; Gloriyé
  • Les 12 thématiques du second tome : Santiman ; Lafanmi ; Lanmò ; Goumé é lavi ; Fanm ; Lajennès ; Lanati ; Pwoblèm asi Latè ; Tipawòl, Povèb é jé ; Lékòl-la ; Laprès ; Slam

@La Médiathèque Caraïbe

joomla template