Pays:

Jamaïque

Présentation générale:

Leone Ross est née en 1969 à Coventry en Angleterre d’une mère jamaïcaine et d’un père écossais. A l’âge de 6 ans, elle quitte Londres avec sa mère pour aller vivre en Jamaïque où elle passera toute son enfance. Elle étudie à l’Université des West Indies. Elle retourne en Angleterre en 1991 pour effectuer un Master en Journalisme International à la City University de Londres. Elle exerce le métier de journaliste et d’éditeur durant 14 années. Sa première embauche en tant que journaliste a été au journal The Voice de Londres. Actuellement elle enseigne la création littéraire dans la capitale anglaise. Leone Ross se sent profondément Jamaïcaine et associe ses origines au « vrai sens d’être chez soi ». Elle est l’auteure de plusieurs nouvelles et d’essais anthologisés aux Etats-Unis, au Canada, en Angleterre et en Europe de l’Est. Elle a également publié deux romans. Son troisième est prévu pour 2013 sous le titre de The Inevitability of Strooops. Son travail traite des thématiques liées à la race (relations raciales, préjugés raciaux, couples mixtes, couleur de peau, racisme…), la sexualité, les effets de l’enfance… Leone Ross était présente en Guadeloupe en 2010 au Festival Ecritures des Amériques dans le cadre du Prix des Amériques Insulaires. A cette occasion de nombreuses rencontres (tout public et scolaires) et échanges ont été organisés avec l’auteure. En 2012, son roman Orange Laughter est classé par le magazine Wasafiri parmi les 25 meilleurs ouvrages.

Bibliographie sélective

Romans

  • Orange Laughter, Anchor Press – Farrar, Strauss & Giroux, 2000 (Le rire orange. Traduit par Pierre Furlan, éditions Actes du Sud, 2001).
  • All The Blood Is Red, ARP, 1996 (Le sang est toujours rouge. Traduit par Pierre Furlan, aux éditions Actes du Sud, 2003).

Nouvelles

  • • “Roll It” in Kingston Noir, éditions Colin Channer, Akashic Books, 2012.
  • • “Love Silk Food” in The Best British Short Stories 2011, éditions Nicholas Royle, Salt Publishing, 2011.
  • • “When The River” in Making The Hook Up: Edgy Sex with Soul, ed. Cole Riley, Cleis Press, 2010.
  • • “The Heart Has No Bones” in Incommunicado, éditions Romy Ashe and Tom Doig, Express Media, 2006.
  • • “Breakfast Time” in Tell Tales, The Anthology of Short Stories, Vol. 2, éditions Rajeev Balasuramanyam and Courttia Newland, Flipped Eye Publishing Ltd., 2005.
  • • “Breathing” in Spoonface: A Collection of Short Fiction, ed. Clem Cairns, Fish Publishing, 2004
  • • “Contract” in Brown Sugar 3, éditions Carol Taylor, Simon & Schuster, 2003.
  • • “Art, for Fuck’s Sake” in Brown Sugar 2, éditions Carol Taylor, Simon & Schuster, 2002.
  • • “Drag” in Brown Sugar: A Collection of Erotic Black Fiction, éditions Carol Taylor, Dutton Plume, 2001.
  • • “Mudman” in Time Out London Short Stories, Vol. II, éditions Nicholas Royle, Penguin, 2000.
  • • “And You Know This” in Wild Ways : Stories of Women on the Road, éditions Margo Daley and Jill Dawson, Sceptre Press, 1997.
  • • “Phone Call to a Rape Crisis Centre” in Burning Words, Flaming Images, éditions Kadija Sesay, SAKS Media, 1996.

Autres

  • • Foreword to David I. Muir's The Real Rock: Pieces of Jamaica, 2012.
  • • "The People” in Discover Jamaica , Insight Guides, 2000.
  • How Many Storeys ? The History of Housing Associations in the UK, Ujima Housing Association, 2000.
  • • "Black Narcissus" in IC3: The Penguin Book of New Black Writing in Britain, éditions Courttia Newland and Kadija Sesay, Penguin, 2000.
  • • Poetry (“Rooms”, “Ouch”, “Sex Myths”, “Incidents at 3 A.M.”) in Burning Words, Flaming Images, éditions Kadija Sesay, SAKS Media, 1996.
  • • Poetry in Creation Fire: A CAFRA Anthology of Caribbean Women’s Poetry, éditions Ramabai Espinet, Sister Vision Press, October, 1989.

Prix et distinctions

2000 : bénéficiaire d’une bourse du London Arts Board Writers Award.

@La Médiathèque Caraïbe

joomla template