Le Président de l’association des écrivains de la Caraïbe

Le thème de réflexion du troisième congrès, lequel se tiendra du 10 au 13 avril 2013, est ainsi énoncé :
« Une épopée collective, les combats de la liberté,
Vérité historique et fiction romanesque dans les littératures caribéennes »

A. Perspectives, une analyse d’ensemble

A l’échelle d’ensemble des littératures caribéennes, les thèmes relatifs aux combats de la liberté, de la résistance à l’oppression, sont récurrents. Ils occupent dans tous les systèmes du récit, quel que soit le genre littéraire considéré mais surtout dans le roman, une place centrale.

L’importance que revêtent aujourd’hui les récits des luttes d’émancipation s’explique par la vigueur d’une revendication identitaire partagée ayant pour base d’appui la mémoire d’une histoire de domination :

- devoir de mémoire
- mémoire de l’histoire
- mémoire de l’oubli
- revalorisation du patrimoine culturel afro-caribéen
- réhabilitation des ascendances ignorées ou minorées, africaines, amérindiennes ou autres

La mémoire collective honore les figures héroïques des combattants de la liberté. La tonalité de ses récits est celle de l’épopée. Delgrès, en Guadeloupe, Toussaint-Louverture, en Haïti, Nanny, en Jamaïque, sont parmi tant d’autres, les figures emblématiques d’une épopée anti-esclavagiste commune à tous les pays de la Caraïbe, ceux-ci ayant tous été façonnés dans la cadre du système colonial esclavagiste.

Les nègres marron, marrons de la liberté, sont devenus les figures à la fois historiques et mythiques d’un imaginaire que réactualisent constamment poètes, romanciers et dramaturges, dans tous les champs littéraires caribéens.

 

B. Portée psychologique, philosophique et morale du travail de réflexion effectué

La mémoire caribéenne est une mémoire douloureuse : « las islas dolorosas del mar » (José Marti). Les littératures caribéennes sont méditatives. Méditation sur une histoire du mal historique non point pour ressasser par rancune un ressentiment morbide mais pour réinventer l’espérance d’une authentique fraternité humaine.

 

C. Problématiques

- Les littératures caribéennes (XVIIe – XXIe siècles), considérées dans leur ensemble, ont pour trait distinctif commun d’être des littératures immédiatement historiques

- Un certain nombre de questions essentielles relatives à la condition humaine, un certain nombres de problèmes avec les thèmes et les motifs qui leur sont rattachés, y sont constamment examinés ou réexaminés. Ces thèmes et motifs récurrents, voire obsessionnels, peuvent être rapportés aux analyses logiques de la dialectique du maitre et de l’esclave ou de la dialectique du maître et du valet. Sachant que, à l’échelle d’ensemble de l’archipel des Caraïbes, toutes les sociétés ont été édifiées dans le cadre coercitif du système colonial esclavagiste, l’histoire de ces sociétés coloniales ayant été déterminée par les luttes engagées, par les esclaves, contre la servitude, pour la liberté.

- La réflexion sur la condition servile, ne concerne pas seulement l’esclavage des Noirs, mais aussi esclavage des Amérindiens, ainsi que l’esclavage des Européens de race blanche initialement contraints aux travaux forcés.

 

D. Axes de réflexion

1. Maîtres, esclaves et valets

- les typologies coloniales en présence
- variations et invariants

2.  périodisations

- période esclavagiste : les luttes de la liberté jusqu’à l’abolition
- période post-esclavagiste : les luttes de résistance à la domination néo-coloniale
- décolonisation

3. Mémoire et histoire dans le roman caribéen contemporain :

- vérité historique et fiction romanesque
- le romancier et l’historien
- l’écriture de l’histoire par l’historien
- l’écriture de l’histoire par le romancier

4.  Les caractéristiques formelles du roman caribéen : langue,  expression, style

- le roman historique
- le roman réaliste
- le réalisme magique
- le réalisme merveilleux

E. le prix littéraire

Le grand prix littéraire de l’Association des écrivains de la Caraïbe sera décerné le samedi 13 avril à l’issue des travaux.

Roger Toumson
Président de l’association des écrivains de la Caraïbe

joomla template