Lauréats

Simone et André Schwarz-Bart, lauréats du Grand Prix Littéraire de l’Association des Ecrivains de la Caraïbe

Ce 4ème Congrès des Ecrivains de la Caraïbe s’est clôturé, samedi 18 avril, par la remise du Grand Prix Littéraire,

décerné par l’Association des Ecrivains de la Caraïbe

En partenariat avec le Conseil Régional

A Simone et André Schwarz-Bart pour leur ouvrage « l’Ancêtre en Solitude », éditions Seuil.

Trois nominés en lice :

Simone et André Schwarz-Bart, « l’Ancêtre en Solitude », éditions Seuil,  2015 (Guadeloupe)

Rita Indiana Hernandez, « Nombres et animales », éditions Periférica, 2013 (Saint-Domingue)

Marlon James, « A brief History of Seven Killings », éditions Riverhead, 2014 (Jamaïque)

Simone Schwarz-Bart, très émue, s’est vu remettre ce Grand Prix des Ecrivains de la Caraïbe par Fély Kacy Bambuck, présidente de la commission culture du conseil régional.

« Ce livre montre la puissance de la fiction pour révéler l’histoire, selon les propos de Daniel Maximin, dans ce roman, où l’héroïne n’est autre que la fille  de Solitude. Une descendance qui va constituer le peuple guadeloupéen. « C’est la résistance de la vie sur l’enfer de la mort. La littérature au-delà de la disparition d‘André et du silence de Simone, pour des écrits qui sont restés 30 ans, inconnus de tous ».

Le jury composé de Pierre Alix (Guadeloupe), André Bansart (Vénézuéla), Alwin Bully (Dominique), Patricia Donatien (Martinique), Lovelace Earl ( Trinidad et Tobago), Daniel Maximin (Guadeloupe), Yolanda Wood (Cuba), Marie-Rose Lafleur (Guadeloupe), Lawrence Scott (Trinidad and Tobago) et Ariel Camejo (Cuba)

Ce prix est destiné à honorer et à récompenser une œuvre littéraire francophone, anglophone, hispanophone, publiée au cours des trois dernières années. Il est attribué par les membres d’un jury international composé de personnalités littéraires et d’écrivains de la Caraïbe.

joomla template